Quelle est la différence entre le concept bouddhiste et hindou de «Karma»?


Réponse 1:

Le mot «कर्म» lui-même nous dit ce qu'il signifie. Il n'y a aucune ambiguïté sur sa signification. «कृ» dhatu signifie faire ou agir. Maintenant, l'action est généralement confondue avec quelque chose de physique et de grossier. Mais cela peut aussi être subtil, dans l'esprit, sous forme de pensées et d'émotions. Par conséquent, (कृ) signifie - faire quelque chose (grossier ou subtil). कृ + ma (lors de la relaxation) devient Karma. Le suffixe Ma dans les mots bisyllabiques connote généralement la «destination» ou «un état après l'arrêt du verbe», ou «le cours du verbe». Par conséquent, une fois qu'une action est réalisée, ce qui reste est le Karma. Donc, quoi que nous fassions, pensons ou avons l'intention de finir par s'accumuler sous forme de Karma. कर्म est aussi le plan d'action, par la définition.

Le suffixe ta dans les mots bisyllabiques signifie généralement «achèvement». Donc कृत signifie fait. Tout comme dans le cas de «गत», ग signifie aller. En raison d'un suffixe, गत signifie disparu.

Jusqu'ici, nous ne traitons que de la langue, il n'y a pas de religion, pas de philosophie et pas de «concept» qui guide notre discussion. La connaissance scripturale (que l'on pourrait stupidement dire - religion) peut ensuite utiliser कर्म pour expliquer et comprendre divers aspects de l'univers. Ce que nous ne semons pas malgré cela, c'est निष्काम कर्म.

Il est prudent de ne pas suivre mes paroles, mieux vaut lire et comprendre la Bhagvad Gita vous-même.

Les enseignements de Bouddha (que l'on pourrait stupidement dire - Bouddhisme) utilisent également la même signification de कर्म. Il pourrait s'éloigner de la façon dont il utilise le karma pour expliquer certaines choses. (Je n'ai cependant jamais rencontré de digression.) La différence peut donc ou non résider dans la façon dont ils utilisent le karma pour expliquer certains processus de la vie. Mais ils s'accordent cependant sur le «concept» de karma. Il est né dans le temps et incontestable. (peut-être)


Réponse 2:

Les deux sont une seule et même chose; analysons plus loin….

L'être humain est empêtré dans le cycle des actes appelés karma chakra. La pensée dans l'esprit est la graine, qui grandit et génère de l'action. L'action donne certainement son résultat. Même si vous échappez au résultat de votre action dans ce monde, vous ne pouvez pas y échapper dans le monde supérieur. En fait, le résultat dans le monde supérieur est très grave en raison de l'intérêt composé en raison du retard à obtenir le résultat. Par conséquent, bénis sont ceux qui sont punis dans ce monde même. Jésus dit «Il vaut mieux se punir pour son péché dans ce monde lui-même que de tomber dans l'enfer éternel».

La punition réduit la pensée (qui a provoqué l'acte) à l'état de minuscule semis. Cependant, la punition ne peut pas détruire complètement la pensée. La pensée existe en une minute appelée l'état de subconscience. Même vous n'êtes pas conscient de votre pensée subconsciente. Lorsque l'âme vient de l'enfer sur la terre et entre dans un nouveau corps humain, l'enfant contient toutes les qualités ou pensées des naissances précédentes, cachées dans l'état subconscient. Par conséquent, l'enfant n'est au courant de rien et semble être le plus innocent et le plus sacré. Chez l'enfant, les pensées sont comme des graines qui n'ont pas germé. Quelle que soit l'atmosphère extérieure dans laquelle l'enfant grandit; ces pensées fortes germeront certainement et deviendront des plantes tendres sinon des arbres forts. Mais si l'atmosphère extérieure est favorable, les pensées fortes deviennent des arbres et les pensées faibles deviennent des plantes. Ces pensées germées se traduiront par des actions correspondantes. Les actions porteront leurs fruits ici ou là.

Les fruits sont les punitions qui réduiront encore les pensées en graines. C'est le cycle des actes. Quand on dit que vous jouissez du fruit de l'action de votre naissance précédente, il faut le comprendre dans le contexte de ce cycle. L'action de votre naissance précédente a été punie en enfer et a réduit votre pensée à la forme d'une graine. Dans cette naissance, la graine se développe et se traduit par son action correspondante. Une telle action peut vous donner son résultat dans ce monde si vous êtes capturé ici même. Le système judiciaire dans ce monde fonctionne également uniquement sous la direction du Seigneur. Si vous avez échappé au système judiciaire de ce monde, c'est aussi par la seule volonté du Seigneur. Le Seigneur aurait pu juger votre cas et vous aurait donné une chance de transformation. Parfois, vous êtes puni à tort dans une affaire. N'abusez pas de la cour ou de Dieu. Peut-être êtes-vous puni pour un autre péché.

Ne pensez pas que vous avez échappé à une peine que vous méritez simplement parce que le tribunal vous déclare «non coupable». Peut-être que Dieu vous ordonne une punition sévère en enfer, qui ne peut pas être fournie par le tribunal ici. Ne pensez donc pas que vous avez trompé la cour ou que la divinité de la justice est aveugle avec un tissu attaché aux yeux. Même cette cour fonctionne selon la volonté du Seigneur parce que le Seigneur gouverne tout le monde et tout dans ce monde. Par conséquent, ne blâmez pas Dieu ou ne dites pas que Dieu n'existe pas si un criminel échappe à la punition des tribunaux humains.

Détruire la graine

Maintenant, le point principal est de savoir comment échapper à ce cycle? Vous ne pouvez pas échapper à ce cycle en empêchant l'acte ou la punition. Si vous êtes attaché avec une corde, vous ne ferez pas l'acte tant que vous serez attaché. Vous ferez l'acte dès que vous serez libéré de la corde. Vous pouvez échapper au résultat de votre action ici par les recommandations de quelqu'un, mais vous ne pouvez pas y échapper en enfer. La seule façon d'arrêter ce cycle est de détruire la pensée qui est la semence initiatrice de ce cycle. Comment le détruire?

La graine est une pensée qui est une propriété vivante (propriété sensible) ou une propriété de vie. S'il s'agissait d'une propriété inerte comme la lumière ou la chaleur, elle pourrait être évitée par des méthodes physiques. Seule la connaissance, qui est une autre propriété vivante, peut détruire cette pensée. Seul un diamant peut tailler un autre diamant. La mauvaise connaissance, qui génère ce péché, est dangereuse. L'ignorance, qui est nulle, est meilleure que la mauvaise connaissance, qui est négative (négative). Par conséquent, seule la connaissance juste peut détruire les mauvaises pensées. Vous pouvez différencier les bonnes connaissances des mauvaises connaissances grâce à une analyse minutieuse et patiente et à la discrimination. Seule la connaissance de Dieu peut créer une dévotion dans votre esprit et la développer. Ainsi, par la seule connaissance, vous pouvez vous débarrasser de ce cycle et atteindre et plaire à Dieu. Shankara dit «Jnanat eva tu kaivalyam», ce qui signifie que la connaissance seule peut donner le salut. Jésus a prêché la même connaissance spirituelle tout au long de sa vie.


Réponse 3:

En tenant compte de l'étymologie joliment donnée par Kriteesh Parashar, nous pouvons mettre n'importe quel autre mot / terme pour la signification étymologiquement expliquée du mot karma dans n'importe quelle langue et n'importe quelle tradition culturelle / spirituelle. Il n'y a aucune différence entre eux! L'action / acte / activité est l'action / acte / activité (physique, intellectuelle, émotionnelle). Cela conduit à un résultat / résultat / conséquence / autre. C'est tout. Pas besoin de philosopher. Du tout. Ce qu'il faut prendre en compte c'est le moral, la responsabilité, la compassion et l'amour :)


Réponse 4:

En tenant compte de l'étymologie joliment donnée par Kriteesh Parashar, nous pouvons mettre n'importe quel autre mot / terme pour la signification étymologiquement expliquée du mot karma dans n'importe quelle langue et n'importe quelle tradition culturelle / spirituelle. Il n'y a aucune différence entre eux! L'action / acte / activité est l'action / acte / activité (physique, intellectuelle, émotionnelle). Cela conduit à un résultat / résultat / conséquence / autre. C'est tout. Pas besoin de philosopher. Du tout. Ce qu'il faut prendre en compte c'est le moral, la responsabilité, la compassion et l'amour :)