Quelle est la différence entre un phylum et une division? Pourquoi la division est-elle utilisée pour les plantes, mais pas pour les animaux?


Réponse 1:

La différence est la convention. C'est exactement la même chose… du moins en ce qui concerne la division botanique et le phylum zoologique dans la nomenclature linnéenne. Ce qu'on appelle une division (latin divisio) en botanique équivaut à un phylum (latin phylum) en zoologie. Et vous pouvez utiliser la division ou le phylum en tant que botaniste pour décrire le rang de groupes comme Cycadophyta, Pinophyta, etc.

Il existe un rang zoologique également appelé division, entre la classe de rang (latin classis) et la légion (latin legio). Mais il s'agit d'un rang non obligatoire (facultatif) et il est rarement, voire jamais, utilisé explicitement. Dans la nomenclature phylogénétique moderne, les gens utilisent généralement le terme non spécifique «clade» plus couramment pour des grades comme ceux-ci.

La botanique et la zoologie étaient deux disciplines différentes avec peu de chevauchement. Cela a changé dans la biologie moderne à mesure que la vraie diversité de la vie est devenue plus largement connue et que les différences entre ce qui est «végétal» et ce qui est «animal» sont devenues de moins en moins distinctes. Mais les conventions restent.

Comme Michael l'a mentionné ci-dessous, ils ont également deux organismes différents régissant la nomenclature scientifique - ICZN pour la zoologie et ICN pour la botanique (anciennement ICBN). Ces organisations fournissent les règles qui guident les biologistes dans la science de la taxonomie, et prennent des décisions concernant des choses comme deux espèces portant le même nom, ou quel nom doit être utilisé pour des espèces nommées plusieurs fois par des personnes différentes, etc.

Les deux organisations ont essentiellement les mêmes règles, mais ont des traditions différentes car elles ont été décidées par des personnes différentes. Il existe également d'autres groupes plus petits pour d'autres disciplines, comme ICNB pour les bactéries, ICNCP pour les cultivars de plantes, ICTV pour les virus, etc.

Mais dans la pratique, les biologistes ont tendance à suivre universellement les règles de l'ICZN lorsqu'ils ont le choix.

Par exemple, le terme «phylum» est de plus en plus utilisé à la fois pour la botanique et la zoologie, bien que «division» soit le terme préféré dans le RIC. Il en va de même pour l'identification de la date de publication par l'auteur sur un taxon (règle ICZN), par opposition à l'identification de l'auteur d'origine et (le cas échéant) de l'auteur émetteur (règle ICN).

La plupart des biologistes suivent également les conventions ICZN de ne mettre en italique, souligner ou autrement différencier le style de police des noms ci-dessous (et y compris) le nom générique. Tous les autres groupes supérieurs ne sont pas en italique dans le texte (bien qu'ils soient écrits dans la casse du titre).

Ceci en dépit des conventions du CII qui recommandent que tous les groupes taxonomiques formels soient écrits en italique / soulignés (ou différenciés du texte ordinaire d'une manière ou d'une autre). Par exemple:

  • Selon les règles de l'ICZN, l'espèce Homo sapiens (humains) est classée dans le genre Homo dans la sous-famille Homininae de la famille Hominidae.Selon les règles de l'ICN, l'espèce Malus pumila (pommes) est classée sous le genre Malus dans la sous-famille Amygdaloideae de la famille Rosacées.

Comme vous l'avez remarqué, tout est en italique en botanique. Mais cela est rarement suivi. Dans la pratique, la plupart des botanistes écrivent des noms comme Amygdaloideae et Rosaceae unitalicized, exactement comme en zoologie.

Je suppose que c'est vraiment seulement naturel car il n'y a vraiment pas de réelle distinction entre la zoologie et la botanique de toute façon. Ils étudient simplement différentes branches du même arbre. Des branches qui, si vous descendez assez loin, commencent à fusionner.

Personnellement, je pense que ce serait mieux si ICN et ICZN se rejoignaient, y compris d'autres codes de nomenclature plus petits. Moins de confusion.


Réponse 2:

La réponse est essentiellement que la botanique et la zoologie se sont développées (pour la plupart) des disciplines différentes au cours des 18e et 19e siècles. Différents scientifiques ont fait des propositions sur ce qu'il fallait appeler les taxons supérieurs, et les botanistes ont choisi une terminologie différente de celle des zoologistes.

Au XXe siècle, lorsque des groupes internationaux de scientifiques ont commencé à se réunir et à formaliser les règles de la taxonomie, ni les botanistes ni les zoologistes n'étaient disposés à faire des compromis et à changer leur façon de faire la taxonomie, ni la terminologie qu'ils utilisaient. Nous avons donc deux ensembles de règles entièrement différents pour la dénomination des taxons: l'ICZN (Code international de nomenclature zoologique) pour les animaux et l'ICN (Code international de nomenclature pour les algues, les champignons et les plantes) pour les algues, les champignons et les plantes. .

Il n'y a pas d'autre raison que je sache. C'est juste un artefact historique.