Quelle est la principale différence entre le partenariat et le LLP?


Réponse 1:

Il existe de nombreuses différences entre une société en commandite et un srl:

Type d'entité

Une société en nom collectif est une entreprise constituée de 2 personnes ou plus et enregistrée en vertu de la Partnership Act, 1932. Les associés d'une société en nom collectif ont une responsabilité illimitée et sont personnellement responsables des pertes et responsabilités de la société en nom collectif. Cela rend le partenariat et ses partenaires comme une seule identité, et le partenariat ne prend pas une existence perpétuelle après que ses partenaires ont quitté l'entreprise.

Un partenariat à responsabilité limitée ou LLP est un mélange d'une société en commandite et d'une société à responsabilité limitée. Un LLP est formé de 2 associés ou plus et enregistrés en vertu de la Limited Liability Partnership Act, 2008. Les associés d'un LLP ont une responsabilité limitée au capital investi par eux et ne sont pas personnellement responsables des passifs de l'entreprise. Cela confère à l'entreprise une identité juridique distincte et une existence perplexe même si tous les associés quittent un par un l'entreprise.

Pouvoir d'acheter une propriété

Une société en nom collectif ne peut acheter aucun type de biens en son nom, qu'il s'agisse de biens mobiliers ou immobiliers. Tout type de bien est acheté au nom des partenaires. Cependant, comme un REEP a une identité distincte, tout type de bien peut être acheté en son nom, qu'il s'agisse d'un bien meuble ou immeuble.

Admissibilité des partenaires

Dans un partenariat, il peut y avoir un minimum de 2 partenaires et un maximum de 50 partenaires. Tout citoyen indien qui a résidé en Inde peut devenir partenaire d'une société de partenariat. Les mineurs peuvent également devenir partenaires dans ce type d'entreprise.

Dans un LLP, il peut y avoir un minimum de 2 partenaires, sans limite au nombre maximum de partenaires. Tout citoyen indien qui a résidé en Inde peut être partenaire d'un LLP ainsi que des NRI et des ressortissants étrangers, à condition de présenter tous les documents nécessaires après les avoir notariés par les autorités concernées. Cependant, au moins l'un des partenaires désignés dans le LLP devrait être un ressortissant indien.

Enregistrement d'entreprise

L'inscription des sociétés en partenariat se fait auprès du registraire des sociétés en soumettant les documents pertinents. Les formalités associées à l'enregistrement d'un partenariat sont moindres par rapport à un LLP.

L'enregistrement de la société à responsabilité limitée (LLP) se fait auprès du ministère des Affaires commerciales (MCA). Le processus d'enregistrement LLP est similaire au processus d'enregistrement d'une entreprise et de nombreuses formalités doivent être remplies avant d'incorporer un LLP tel que le certificat de signature numérique, le DPIN, etc.

Document juridique pour l'incorporation

Un Acte de Partenariat doit être rédigé pour fixer les termes et dispositions de gestion de l'entreprise, les relations entre partenaires, la part, les droits et obligations de chaque partenaire, etc. Un Accord LLP est rédigé pour fixer les conditions et termes relatifs à la gestion de l'entreprise, les coordonnées des partenaires désignés, leurs droits, responsabilités, actions, etc.

Nom de l'entreprise

Dans le cas d'une société à responsabilité limitée (LLP), le suffixe «LLP» doit être ajouté au nom de l'entreprise. Cependant, une telle exigence n'existe pas dans le cas d'une société en nom collectif.

Numéro d'identification du partenaire désigné

Chaque partenaire désigné d'un LLP doit avoir un DPIN, c'est-à-dire le numéro d'identification du partenaire désigné, avant que la personne ne soit désignée comme partenaire désigné. Cependant, une telle exigence n'existe pas dans le cas d'une société en nom collectif.

Conformités annuelles et fiscalité

Chaque LLP doit déposer ses conformités annuelles LLP auprès du ROC chaque exercice, cependant, il n'y a aucune exigence de production de déclaration annuelle pour une société de personnes.


Réponse 2:

la plus grande différence réside dans le nom lui-même. «Responsabilité limitée»

L'article 3 de la LLP Act mentionne qu'une LLP est une entité juridique distincte de ses partenaires. Par conséquent, la responsabilité de LLP n'est pas la responsabilité personnelle des partenaires et les actifs personnels des partenaires ne peuvent pas être utilisés pour payer les passifs de l'entreprise.

Prenons un exemple:

Supposons que A, B et C sont partenaires dans un LLP et ont investi Rs. 10000 chacun comme apport de capital respectif. LLP fait une perte commerciale de Rs. 10 lakhs et les créanciers demandent les Rs en attente. 9 lakhs. Même alors, la responsabilité des partenaires se limite à l'investissement dans l'entreprise et aux actifs de l'entreprise, c'est-à-dire Rs. Un lakh. Les créanciers ne peuvent pas toucher leurs actifs personnels et domestiques pour récupérer les R restants. 24 lakhs.

Mais si M. X et M. Y sont associés dans une entreprise et que l'entreprise fait la perte de Rs. 25 lakhs, alors les partenaires sont personnellement responsables. Cela signifie que les partenaires sont personnellement responsables et même leurs biens personnels et commerciaux comme leurs biens personnels, leurs soldes bancaires, leurs investissements, leur or, etc. peuvent être vendus pour récupérer les roupies. 25 lakhs.

CA. Bhavesh Savla

www.cabks.in


Réponse 3:

la plus grande différence réside dans le nom lui-même. «Responsabilité limitée»

L'article 3 de la LLP Act mentionne qu'une LLP est une entité juridique distincte de ses partenaires. Par conséquent, la responsabilité de LLP n'est pas la responsabilité personnelle des partenaires et les actifs personnels des partenaires ne peuvent pas être utilisés pour payer les passifs de l'entreprise.

Prenons un exemple:

Supposons que A, B et C sont partenaires dans un LLP et ont investi Rs. 10000 chacun comme apport de capital respectif. LLP fait une perte commerciale de Rs. 10 lakhs et les créanciers demandent les Rs en attente. 9 lakhs. Même alors, la responsabilité des partenaires se limite à l'investissement dans l'entreprise et aux actifs de l'entreprise, c'est-à-dire Rs. Un lakh. Les créanciers ne peuvent pas toucher leurs actifs personnels et domestiques pour récupérer les R restants. 24 lakhs.

Mais si M. X et M. Y sont associés dans une entreprise et que l'entreprise fait la perte de Rs. 25 lakhs, alors les partenaires sont personnellement responsables. Cela signifie que les partenaires sont personnellement responsables et même leurs biens personnels et commerciaux comme leurs biens personnels, leurs soldes bancaires, leurs investissements, leur or, etc. peuvent être vendus pour récupérer les roupies. 25 lakhs.

CA. Bhavesh Savla

www.cabks.in